Clara est Egyptienne, elle vit au Canada depuis 15 ans, elle est linguiste, elle parle trois langues : l’anglais, le français, l’espagnol, quatre si je compte sa langue natale … Lorsque je m’adresse à Clara, cette amie merveilleuse toute pétillante de vie, j’ai l’impression qu’elle est toute proche et en même temps qu’elle me dépasse de cent coudées ! Tellement que si j’en prends conscience vivement, j’en ai un peu le vertige ! Pourtant elle est d’une grande simplicité : caractéristique de la véritable culture, semble-t-il ! Dépêchons-nous d’être simples … oh là ! là !

À 41 ans, qui est Clara ? Gare à celle ou celui qui la colle encore à sa personnalité de 20 ans ! Albert Jacquard, scientifique de haut niveau, nous dit qu’il faut risquer sans arrêt la «mise au monde» de notre être véritable et il ajoute : «On ne peut pas se construire tout seul. Il faut donc élaborer une société qui favorise les rencontres». Nous sommes donc en gestation permanente. Nous avons accès à tout le matériau nécessaire pour nous créer nous-mêmes et c’est un «sacré art», dit Gyslaine Salvail.

Saint-Malo

Pendant quelques jours, à St-Jacques de Montcalm, Québec, des «Ami-e-s de la Sagesse», délégué-e-s de treize pays, vont mettre en commun leur expérience et tâcher d’arriver à un certain consensus autour de leur identité propre.

Pour ceux et celles qui accepteront d’y entrer, le présent Blog est ouvert à un dialogue sur cette question d'une identité qui se construit.

Si mon amie Clara est un monde de richesses et de mystères, que dire des «AmiEs de la Sagesse» ! Que dire de cette personne morale que constitue un groupe à la fois si diversifié, à cause des personnalités qui la composent, et aussi unifié, à cause du but commun qui les rassemble de toutes cultures, races et langues !

AMI-E-S DE LA SAGESSE, QUI ÊTES-VOUS ?