C’est la rentrée … À cause de l’influence des horaires imposés par le travail salarié et par les études, tout le monde entre ! L’entrée s’impose à tout le monde, d’une manière ou de l’autre. La réflexion de Graham Bell peut être éclairante en l’occurrence : «Lorsqu’une porte se ferme, il en est une qui s’ouvre. Il est triste que nous passions si longtemps à contempler celle qui est fermée, que nous ne voyons pas celle qui vient de s’ouvrir.»

La porte des vacances, pour la majorité d’entre nous, vient de se fermer. C’est la rentrée à l’école ou au travail qui se présente. Il se peut que le syndrome de la fin des vacances requiert beaucoup d’efforts de notre part pour tourner nos cœurs et nos yeux vers ce qui vient …

Le prix attaché à la rentrée est celui d’un cœur libre et ouvert … Encore faut-il s’y laisser inviter et «voir la porte qui s’ouvre» !

Comment vivez-vous la rentrée ? Quels sentiments vous animent ?

Si pour vous la rentrée est synonyme de retraite, comment entrevoyez-vous les choses ? Nouveau défi ? Crainte d’oisiveté et d’inutilité ? Enfin, le moment de vaquer à ses occupations favorites, à son propre rythme ?

Sommes-nous disposé-e-s à recevoir notre PRIX D’ENTRÉE ?